L’incompatibilité du principe d’accountabilty du droit administratif global à l’identité administrative latino-américaine

Título traducido de la contribución: La incompatividad del principio de accountability del derecho administrativo global a la identidad administrativa latino americana

Resultado de la investigación: Capítulo en Libro/Reporte/ConferenciaCapítulo (revisado por pares)revisión exhaustiva

Resumen

La notion d’accountability est donc contestable au regard notamment du poids
persistant des identités et des traditions administratives et juridiques nationales.
Or, la tradition est l’âme du droit et de l’administration d’un État ; elle est le résultat d’une longue sédimentation héréditaire et d’une accumulation d’habitudes sociales, pratiques administratives et constructions normatives qui ont donné naissance à un ensemble de coutumes, d’idées, de sentiments, de croyances, de valeurs, de normes, de modes de pensée juridique et d’institutions ; en bref à des identités. Ces éléments constituent la synthèse du passé juridique d’un peuple et l’héritage de tous ses ancêtres. L’identité d’un système de droit est la relation que celui-ci entretient avec lui-même, c’est une dimension de son existence et de sa persistance. L’identité juridique désigne ainsi l’ensemble des conditions juridiques, politiques, sociales, administratives, historiques nécessaires et suffisantes permettant à un objet d’être ce qu’il est juridiquement. Mais l’identité ne doit pas être entendue de manière statique. L’identité se transforme avec son environnement mais sans perdre sa substance.
Título traducido de la contribuciónLa incompatividad del principio de accountability del derecho administrativo global a la identidad administrativa latino americana
Idioma originalFrancés
Título de la publicación alojadaL'internationalisation du droit administratif
EditoresGilles J. Guglielmi , Philippe Cossalter
Lugar de publicaciónParis
EditorialÉditions Panthéon-Assas
Capítulo1
Páginas171-199
Número de páginas28
ISBN (versión impresa)978-2-37651-020-8
EstadoPublicada - feb 1 2020

Citar esto